Ghana: dix ans de prison pour quatre hommes qui avaient kidnappé des Canadiens

ACCRA, Ghana — La presse officielle du Ghana a rapporté mardi que quatre hommes ont été condamnés à dix ans de prison pour avoir kidnappé deux bénévoles canadiennes il y a plusieurs années.

Les individus ont été reconnus coupables de complot et de l’enlèvement de Lauren Tilly et Bailey Chittey en juin 2019, précise l’agence Ghana News.

Les deux femmes avaient été kidnappées de leur auberge dans la ville de Kumasi, dans la région d’Ashanti, où elles travaillaient bénévolement pour l’organisation caritative Youth Challenge International, avait indiqué le gouvernement ghanéen par voie de communiqué au moment de leur enlèvement.

Les femmes avaient été secourues par les forces de sécurité une semaine plus tard.

Huit hommes avaient tout d’abord été arrêtés en lien avec cette affaire, cinq Ghanéens et trois Nigérians. Les trois Nigérians ― qui ont maintenant 27 et 28 ans ― ont été reconnus coupables, tout comme un Ghanéen de 28 ans.

Les hommes étaient accusés d’avoir réclamé une rançon d’environ 800 000 $ US pour les femmes, a-t-on entendu au début de leur procès.

Les enlèvements sont relativement rares au Ghana. Le pays est perçu comme une oasis de paix et de stabilité en Afrique de l’Ouest, une région passablement volatile.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.