Glissement de terrain en Italie: au moins 1 mort et 12 disparus

MILAN — Des pluies abondantes ont déclenché samedi matin des glissements de terrain sur l’île d’Ischia, en mer Tyrrhénienne, au large de Naples, dans le sud de l’Italie. Au moins une personne a été tuée et au moins 12 autres sont portées disparues, selon le préfet de la région de Naples, Claudio Palomba.

Le corps d’une femme a été retirée de la boue, a indiqué M. Palomba lors d’une conférence de presse.

La force de la boue coulant sur les flancs de montagne était assez forte pour jeter des voitures et des autobus dans la mer au port de Casamicciola Terme, au nord-est de l’île. Les rues étaient impraticables et les maires de l’île ont exhorté les gens à rester chez eux. Au moins 100 personnes se retrouvent isolées à la suite de ces coulées de boue.

L’agence de presse ANSA a signalé qu’au moins 10 bâtiments s’étaient effondrés et que d’autres personnes étaient portées disparues, dont au moins trois enfants. 

Une famille avec un nouveau-né porté disparu a été retrouvée et recevait des soins médicaux, a toutefois souligné M. Palomba.

Les pompiers et la Garde côtière travaillaient aux opérations de sauvetage. Les équipes de secours ont fouillé dans la boue et les débris à la recherche de victimes à l’aide de petits bulldozers. Des renforts sont arrivés par traversier, y compris des équipes de chiens renifleurs pour aider les équipes de recherche. 

L’île montagneuse densément peuplée est une destination touristique populaire pour ses plages et spas. Un séisme de 4,0 sur l’île en 2017 a tué deux personnes, causant des dommages importants aux villes de Casamicciola Terme et de Lacco Ameno. 

Les précipitations ont atteint 126 mm en six heures. Il s’agit de la plus forte pluie en 20 ans, selon les autorités.

Il a régné une certaine confusion au sujet du bilan. Plus tôt, le vice-premier ministre italien Matteo Salvini avait indiqué que huit personnes avaient été tuées avant d’être contredit par son collègue de l’Intérieur Matteo Piantedosi qui faisait état de 12 disparus, mais d’aucune confirmation de décès.

«La situation est très compliquée et très sérieuse. Certains de ces disparus sont probablement sous la boue, a-t-il déclaré sur les ondes de la télévision d’État, RAI.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.