Golden Globes: Steven Spielberg triomphe avec «Les Fabelman»

BEVERLY HILLS, Calif. — Les Golden Globes ont repris les ondes mardi avec un tapis rouge rempli de célébrités.

Le film «Tout, partout, tout à la fois» et la série «Abbott Elementary» ont remporté de nombreux trophées, alors que la remise des prix cherchait à raviver son glamour pré-pandémie et pré-scandale.

Le maître de cérémonie, le comédien Jerrod Carmichael, a donné le coup d’envoi des 80e Golden Globes au Beverly Hilton à Beverly Hills, en Californie.

Il s’est plongé directement dans les problèmes qui ont chassé les Globes de la télévision et ont conduit une grande partie de l’industrie du divertissement à boycotter la Hollywood Foreign Press Association après qu’il a été révélé que le groupe n’avait aucun membre noir.

«Et je vais vous dire pourquoi je suis ici. Je suis ici parce que je suis noir», a-t-il dit.

«Les Fabelman» de Steven Spielberg et «Les Banshees d’Inisherin» de Martin McDonagh ont remporté chacun un trophée du meilleur film. M. Spielberg a aussi décroché celui de meilleur réalisateur.

Les actrices et acteurs Cate Blanchett pour «Tár», Austin Butler pour «Elvis», Michelle Yeoh pour «Tout, partout, tout à la fois» et Colin Farrell pour «Les Banshees d’Inisheri» ont également été sacrés.

Le film sur la dictature militaire «Argentina, 1985» de Santiago Mitre s’est mérité le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère.

Du côté de la télévision, «Abbott Elementary» et «Le Lotus blanc» ont récolté plusieurs prix.

Sean Penn a profité de la cérémonie pour présenter un message du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

«Il n’y aura pas de troisième guerre mondiale», a déclaré M. Zelensky dans un message enregistré, prédisant la défaite de la Russie. «Ce n’est pas une trilogie.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.