Granby veut favoriser avec une motion le jeu libre des enfants dans les rues

GRANBY, Qc — C’est au tour de la Ville de Granby de vouloir favoriser le jeu libre des enfants dans les rues et ruelles de la municipalité.

À la séance du conseil municipal de mardi soir, un avis de motion a été déposé à propos du projet «Dans ma rue on joue» dans le but d’encadrer éventuellement le jeu des enfants. L’avis de motion figurait à l’ordre du jour affiché sur le site web de la ville.

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) cite dans ses dossiers de presse l’exemple de la ville de Beloeil, en Montérégie. Il y a quelques années, un citoyen s’était plaint à son conseiller municipal que son enfant puisse recevoir une contravention parce qu’il jouait dans la rue.

Un projet pilote avait suivi afin d’encadrer légalement et de façon sécuritaire la pratique du jeu libre dans la rue à Beloeil. Depuis son lancement, le projet aurait été implanté dans des dizaines de rues de la ville. 

Pour entrer en vigueur, «Dans ma rue on joue» doit d’abord faire l’objet d’une demande de la part d’un citoyen et un certain nombre d’autres résidents du voisinage doivent être d’accord.

En novembre 2016, un projet de loi a été déposé à l’Assemblée nationale afin d’inciter les municipalités à adopter une réglementation qui encadre le jeu libre dans les rues et les ruelles afin de favoriser les saines habitudes de vie et d’améliorer le bien-être des familles.

Ce projet de loi avait été soumis par le député de Borduas pour la Coalition avenir Québec (CAQ) Simon Jolin-Barrette, devenu après les élections générales d’octobre dernier ministre de l’Immigration et leader parlementaire du gouvernement.

 

 

Les plus populaires