Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud: les dons affluent au lendemain du vol

LONGUEUIL, Qc — La nouvelle du saccage et du vol survenus dans l’entrepôt de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud (GGMRS) a déclenché un grand mouvement de solidarité alors que les dons affluent pour renflouer l’inventaire de l’organisme.

En milieu de journée, mercredi, Chantale Girard estimait que l’élan de générosité devrait permettre de combler les pertes et possiblement même d’améliorer le bilan déjà impressionnant de la collecte de 2020.

Avant le malheureux incident, le bilan faisait état de quelque 700 caisses de dons. Une récolte dépassant largement celle de l’année 2019, où l’on avait recueilli 401 caisses.

La fille du président fondateur Jean-Marie Girard et bénévole de longue date, comme le reste de la famille, confiait avoir eu beaucoup de peine après avoir appris la nouvelle des méfaits commis dans la nuit de mardi. Chantale Girard a mis fin à ses vacances des Fêtes pour se retrousser les manches comme de nombreux autres bénévoles pour nettoyer les lieux et accueillir les nouveaux dons.

Face à l’ampleur du mouvement de solidarité, l’organisme a mis fin à son système sur rendez-vous et invite les gens à se présenter au 1050, avenue Auguste, dans l’agglomération Greenfield Park à Longueuil. On n’accepte que les denrées non périssables ainsi que les produits d’hygiène.

Il est également possible d’effectuer un don en ligne au www.guignoleerivesud.org/dons.

La GGMRS bénéficie d’un prêt de locaux sur la rue Auguste pour entreposer son inventaire. L’organisme doit cependant quitter les lieux avant le 15 janvier. Les dons doivent donc être rapidement redistribués au sein de 23 organismes d’aide alimentaire de la région.

Le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) confirmait mardi que des malfaiteurs s’étaient introduits par effraction en forçant une porte de l’entrepôt. Ils ont ensuite volé des boîtes de denrées, de produits d’hygiène et de bonbons, entre autres. Ils ont aussi éventré de nombreuses autres boîtes, répandant leur contenu au sol.

Le SPAL demande à toute personne détenant de l’information sur cette affaire à communiquer avec la ligne Info-Azimut au 450-646-8500.

Laisser un commentaire