Grève évitée chez Bombardier: les employés de Dorval ratifient l’entente de principe

MONTRÉAL — La grève a été évitée chez les employés de Bombardier du centre de finition d’avions d’affaires à Dorval, qui ont finalement ratifié l’entente de principe qui leur a été présentée mercredi par la section locale 62 de leur syndicat Unifor.

Le syndicat a indiqué dans un communiqué tard mercredi soir que ces 2000 membres de Bombardier qui travaillent «au centre de finition Laurent Beaudoin, ont voté à 83,8 % en faveur de la nouvelle entente de principe». 

Le nouveau contrat de travail est d’une durée de trois ans et comprend des augmentations de salaire de 6,5 % pour la première année, de 3 % pour la deuxième année et 3 % pour la troisième année. À cela, s’ajoute un montant forfaitaire pour une protection contre l’inflation de 2000 $ à la signaturede la convention collective. 

La nouvelle convention collective prévoit également que la rente mensuelle de retraite sera majorée de 4,00 $ à compter du 1er janvier 2023 et de 2,00 $ en 2024 et encore de 2,00 $ en 2025. 

 «Par leur solidarité syndicale, leur détermination et leur grande mobilisation, ils ont fait la différence dans cette négociation», a déclaré Bruno Audet, président de l’unité Bombardier pour la section locale 62 d’Unifor.

Les syndiqués de Bombardier de Dorval avaient rejeté la première entente de principe qui leur avait été présenté plus tôt cette semaine. 

Le syndicat possédait un mandat de grève pour le 6décembre, mais la date butoir a été repoussée puisque la partie patronale et le syndicat Unifor ont convenu lundi soir de poursuivre les négociations jusqu’à mercredi soir, 23 h 59. 

Il y avait pourtant déjà eu une entente de principe entre les parties quant au renouvellement de la convention collective, mais les membres du syndicat local l’avaient rejeté dans une proportion de 60 %, lors d’une assemblée dimanche dernier.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.