Grève évitée chez Natrel à Québec; l’entente est ratifiée

MONTRÉAL — La grève a été évitée à l’usine de lait Natrel de Québec. Les travailleurs viennent d’entériner, dans une proportion de 97 %, l’entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective.

Les quelque 200 travailleurs, membres d’un syndicat de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), s’étaient dotés d’un mandat de grève à la fin du mois d’août. Ils ne l’ont toutefois pas exercé. L’entente est intervenue après des négociations intensives, rapporte la centrale syndicale.

Le nouveau contrat de travail, d’une durée de cinq ans, jusqu’en juillet 2027, prévoit des augmentations de salaire de 14,5 %. De plus, des primes ont été bonifiées. Il y a aussi eu des augmentations pour les travailleurs qui occupent un métier spécialisé, a précisé la CSD.

Natrel est l’une des marques d’Agropur, où une grève avait beaucoup fait parler, à l’usine de Granby, parce qu’elle avait entraîné le gaspillage de milliers de litres de lait. Cette fois, le gaspillage et la grève ont été évités.

Le président du Syndicat national du lait (CSD), Pierre-Jacob Gagnon, s’est félicité de la ratification de l’entente. Il y voit «des gains majeurs sur les plans monétaires et normatifs» et croit que cela a permis de «gagner le respect de la part de l’employeur».

Du côté de la direction, on s’est aussi réjoui: « Agropur estime avoir conclu une entente juste et équitable pour les employés tout en permettant à la Coopérative de demeurer forte et concurrentielle».

L’entreprise estime être ainsi «mieux outillée pour faire face aux défis d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre». Le fait que le nouveau contrat de travail sera en vigueur jusqu’en juillet 2027 lui apporte aussi «une stabilité pour les prochaines années» , a-t-elle fait valoir. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.