Postes Canada: Québec touchée et mandat prolongé pour le médiateur spécial

OTTAWA — Le mandat du médiateur spécial Morton Mitchnick dans le dossier de Postes Canada a été prolongé de quatre jours, selon ce qu’a indiqué la partie syndicale, mercredi, qui poursuivait ses moyens de pression, notamment dans certaines régions de l’Ontario et du Québec.

Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) a de nouveau affirmé que son comité de négociation «travaillerait avec M. Mitchnick dans le but d’obtenir les améliorations nécessaires (aux) conventions collectives».

Selon le site internet du STTP, les employés à Toronto doivent être de retour au travail jeudi. Les grèves tournantes entreprises le 22 octobre par les membres du syndicat frappaient mercredi pour la deuxième fois en trois semaines le plus grand établissement de traitement du courrier au Canada.

Au Québec, le STTP indiquait mercredi soir que les unités de la ville de Québec et du haut du Lac-Saint-Jean étaient en arrêt de travail. 

Au Nouveau-Brunswick, des grèves se déroulaient mercredi à Fredericton, St. Stephen, Woodstock, Miramichi, Bathurst, Campbellton et Edmundston.

Postes Canada rappelle qu’il n’y a pas de service de livraison ni de ramassage de courrier ou de colis dans les zones touchées pendant que le syndicat poursuit la grève. Entre-temps, les négociations patronales-syndicales se poursuivent dans l’espoir de conclure un accord sur de nouvelles conventions collectives.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie