Grippe: la Santé publique de Montréal a assez de doses de vaccin malgré l’engouement

MONTRÉAL — Même si la Santé publique de Montréal s’attend à une forte demande de vaccination contre la grippe cette année, elle ne craint pas de manquer de doses.

En conférence de presse mercredi, la directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin, a indiqué qu’elle anticipe une hausse de la vaccination pour l’influenza.

L’engouement est plus important que lors des années précédentes, a renchéri Sonia Bélanger, présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, aussi présente à ce point de presse organisé pour faire le point sur la COVID-19.

Mais rien n’indique qu’on va manquer de vaccin, a-t-elle ajouté.

La prochaine campagne de vaccination contre la grippe débute le 1er novembre.

Alors qu’il a été difficile pour plusieurs d’obtenir un rendez-vous ces derniers jours, de nombreux endroits affichant «complet», Mme Bélanger indique être en train de travailler pour ajouter des plages horaires pour les Montréalais.

Le plus grand défi n’est pas de mettre la main sur des doses de vaccin, mais bien réussir à dégager le personnel nécessaire pour l’administrer.

La Santé publique s’attend aussi à une saison grippale moins importante, comme cela a déjà été constaté dans l’hémisphère sud, en Australie par exemple.

Dre Drouin ne veut toutefois pas que cette constatation dissuade les gens d’aller se faire vacciner.

Le Programme de vaccination contre la grippe offre gratuitement la vaccination aux personnes qui ont le plus de risques de présenter de graves complications. Le programme a pour but de réduire les hospitalisations et la mortalité chez ces personnes plus vulnérables.

Laisser un commentaire