Guillaume Lavoie sera candidat à la direction de Projet Montréal

MONTRÉAL – Le Conseiller municipal du secteur Marie-Victorin, dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, Guillaume Lavoie, sera candidat à la direction de Projet Montréal.

Il y a un mois, il avait pourtant écarté l’idée pour des raisons familiales.

En conférence de presse, lundi, celui qui est le porte-parole de l’opposition en matière de finances a soutenu avoir reçu l’appui de huit conseillers municipaux.

Après les conseillers Valérie Plante et François Limoges, Guillaume Lavoie est donc le troisième candidat à se présenter à la chefferie du parti.

Le futur chef sera choisi lors d’un scrutin le 4 décembre.

Lors de l’annonce devant l’hôtel de ville, Guillaume Lavoie s’en est pris à la façon dont le maire actuel, Denis Coderre, gère la ville.

«La ville est congestionnée, la ville est mal gérée, il y a un niveau d’improvisation record. Montréal, ce n’est pas une bourgade, c’est la deuxième plus grande ville au Canada, et vous avez tribunal sur tribunal qui dit que la Ville improvise ses règlements. Moi je crois en une administration publique moderne, professionnelle et rigoureuse, et on va montrer aux Montréalais qu’elle existe cette alternative-là.»

À la question d’un journaliste qui lui a demandé s’il croyait vraiment en ses chances de battre, en 2017, le maire Denis Coderre, qui jouit d’une certaine popularité, il a répondu par l’affirmative.

«Oui, et je vais gagner. Le futur n’est pas écrit, je me présente parce que j’ai la conviction profonde que les Montréalais méritent mieux, désirent avoir mieux et ils auront mieux, alors nous allons gagner.»

Le chef intérimaire de Projet Montréal et maire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, avait déclaré en janvier dernier qu’il ne serait pas candidat au poste de chef du parti.