Harry et Meghan renoncent au titre d’altesse royale

LONDRES — Le prince Harry et sa femme Meghan renoncent à leur titre royal et ne recevront plus de deniers publics, a annoncé samedi le palais de Buckingham.

En vertu d’une entente conclue samedi qui entrera en vigueur «au printemps 2020», Harry et Meghan ne seront plus considérés comme des membres actifs de la famille royale. Ils ne sont plus des «altesses royales» mais demeurent toutefois duc et duchesse de Sussex

Si le couple renonce à son titre royal, Harry maintient ses propres droits à la succession. Il demeure prince et se retrouve au sixième rang dans l’ordre succession à Elizabeth II derrière le fils aîné Charles, le petit-fils aîné Williams et les trois enfants de ce dernier.

Le Palais a aussi annoncé que le couple remboursera les 2,4 millions de livres (4,08 millions $ CAN) dépensés pour les rénovations apportées à la résidence près du château de Windsor.

Dans un communiqué de presse publié samedi, la reine Elizabeth II se dit heureuse que «nous avons pu ensemble trouver une façon constructive et efficace pour permettre à mon petit-fils et sa famille d’aller de l’avant. Harry, Meghan et Archie demeureront des membres chéris de notre famille».

Le couple avait annoncé la semaine dernière qu’il voulait renoncer à leur statut de membre actif de la famille royale et qu’il s’installait au Canada.

Le Palais n’a pas précisé qui paiera dorénavant pour les mesures de protextion du couple.

«On ne commente pas les mesures de sécurité. Il existe un processus indépendant bien établi pour déterminer les fonds publics reliés à la sécurité.»

Les plus populaires