Harvey Weinstein doit être aussi accusé d’attentat à la pudeur à Londres

LONDRES — Les procureurs britanniques ont déclaré mercredi qu’ils avaient autorisé la police à porter contre l’ancien producteur de films Harvey Weinstein deux chefs d’accusation d’attentat à la pudeur qui auraient été commis contre une femme en 1996 à Londres.

Le Service des poursuites de la Couronne criminelles a indiqué dans un communiqué que les accusations avaient été autorisées contre Weinstein, âgé de 70 ans, à la suite d’un examen des preuves recueillies par la Police métropolitaine de Londres.

La police a déclaré que les infractions présumées contre la femme, maintenant dans la cinquantaine, auraient eu lieu en juillet et août 1996.

Après que des révélations sur Weinstein ont émergé en 2017, la police britannique a déclaré qu’elle avait enquêté sur de multiples allégations d’agression sexuelle visant le magnat de Hollywood, qui auraient eu lieu entre 1980 et 2015.

Contrairement à de nombreux autres pays, la Grande-Bretagne n’a pas de délai de prescription pour les viols ou les agressions sexuelles.

Weinstein purge actuellement aux États-Unis une peine de 23 ans de prison pour viol, après sa condamnation en 2020 à New York relativement à des crimes à caractère sexuel contre deux femmes.

Il est emprisonné en Californie, où il a été extradé l’année dernière en attendant son procès pour l’agression présumée de cinq femmes à Los Angeles et Beverly Hills, entre 2004 et 2013.

Weinstein, cofondateur de la société Miramax et du studio de cinéma The Weinstein Company, était autrefois l’une des personnes les plus puissantes de Hollywood, ayant produit des films comme «Fiction pulpeuse» et «Le Cri des larmes» («The Crying Game»).

L’annonce au Royaume-Uni mercredi est intervenue deux semaines après que les procureurs britanniques ont autorisé la police à porter  contre l’acteur Kevin Spacey quatre chefs d’accusation d’agression sexuelle contre trois hommes. Les incidents présumés auraient eu lieu à Londres entre mars 2005 et août 2008, et un autre dans l’ouest de l’Angleterre en avril 2013.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.