Harvey Weinstein écope d’une peine de 23 ans de prison

NEW YORK — Harvey Weinstein écope d’une peine de 23 ans de prison pour viol et agression sexuelle, dans une cause phare du mouvement #MeToo.

Weinstein, qui est visé par des dizaines d’autres allégations d’agressions sexuelles, a été reconnu coupable le mois dernier d’avoir violé une femme dans une chambre d’hôtel à New York en 2013 et d’avoir agressé sexuellement une autre femme dans son appartement en 2006. Il faisait face à une peine maximale de 29 ans de prison.

Les deux accusatrices de Weinstein — une actrice en herbe et l’ex-assistante de production Mimi Aleyi — se sont exprimées mercredi devant le juge James Burke, avant qu’il ne prononce la peine. Elles ont donc confronté à nouveau Weinstein après que leur témoignage a contribué à sceller sa condamnation.

Le juge Burke a également entendu les avocats de Weinstein, qui ont plaidé pour la clémence en raison de son âge et de sa santé fragile. La poursuite a quant à elle plaidé que l’ancien magnat de Hollywood méritait une peine sévère qui tiendrait compte des allégations de crimes remontant jusqu’aux années 1970.

Weinstein a déclaré mercredi au juge que les hommes qui font face à des allégations dans le cadre du mouvement #MeToo sont accusés de «choses qu’aucun de nous ne comprenait», affirmant qu’il était confus par cette affaire de viol qui allait le jeter en prison. «Des milliers d’hommes ne peuvent compter sur une procédure régulière. Je suis inquiet pour ce pays», a déclaré l’ancien roi de Hollywood, aujourd’hui déchu.

Mimi Haleyi a fondu en larmes en rappelant au juge Burke que l’agression de 2006 l’avait profondément marquée, lui avait fait réévaluer sa carrière dans le secteur du divertissement et l’avait plongée dans la paranoïa et une peur des représailles. «Je crois que si Harvey Weinstein n’avait pas été condamné par ce jury, cela se reproduirait encore et encore», a déclaré Mme Haleyi. «Le viol n’est pas seulement un moment de pénétration: c’est là pour toujours», a-t-elle dit aussi.

Des rumeurs depuis 2017

Les procureurs avaient demandé la peine maximale — ou proche de cette peine. Les avocats de Weinstein réclamaient une peine minimale de cinq ans de prison en raison de son âge et de sa santé fragile. Weinstein, qui aura 68 ans la semaine prochaine, a utilisé un déambulateur tout au long du procès à la suite de récentes chirurgies au dos; il est arrivé mercredi au palais de justice en fauteuil roulant. Depuis le verdict, le 24 février, il a partagé son temps entre un hôpital et l’infirmerie de la prison; on lui a par ailleurs installé une prothèse vasculaire la semaine dernière pour débloquer une artère.

Les quatre autres femmes qui avaient témoigné contre lui au procès, dont l’actrice des «Sopranos» Annabella Sciorra, étaient assises côte à côte dans la salle d’audience mercredi, mais elles n’ont pas été autorisées à s’adresser au juge.

Le puissant producteur est devenu la bougie d’allumage du mouvement #MeToo après des années de rumeurs sur son comportement, qui ont finalement éclaté au grand jour dans le «New York Times» et le «New Yorker» en 2017. Plus de 90 femmes, dont les actrices Gwyneth Paltrow, Salma Hayek et Uma Thurman, ont finalement dénoncé Weinstein pour agression sexuelle et harcèlement. Ce coup d’éclat a dynamisé la campagne #MeToo visant à «libérer la parole», dénoncer les agressions sexuelles et tenir les auteurs — souvent des hommes puissants — responsables de leurs actes.

Weinstein sera maintenant transféré dans le système pénitentiaire de l’État de New York. Martin Horn, ancien commissaire correctionnel de la ville, a estimé que le statut de célébrité de Weinstein pourrait faire de lui une cible pour un autre détenu cherchant à se faire un nom, tandis que la gravité de ses condamnations et de sa peine pourrait soulever des craintes de suicide.

Alors que la sélection du jury était sur le point de commencer dans l’affaire à New York en janvier, Weinstein était accusé en Californie d’avoir violé une femme dans un hôtel de Los Angeles le 18 février 2013 et d’avoir agressé sexuellement une autre femme dans une suite d’hôtel de Beverly Hills la nuit suivante.

Les plus populaires