Hausse des cas de COVID en Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient et en Europe

LONDRES — Le nombre de nouvelles infections au coronavirus a augmenté la semaine dernière en Asie du Sud-Est, au Moyen-Orient et en Europe, mais le nombre de décès à l’échelle mondiale a reculé de 16 %, selon les plus récentes données de l’Organisation mondiale de la santé.

L’OMS témoigne de 3,3 millions de nouveaux cas de COVID-19 la semaine dernière, un déclin de 4 %, avec plus de 7500 décès. Mais le nombre de cas a bondi de 45 % en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient, et d’environ 6 % en Europe.

L’Asie du Sud-Est est la seule région où on a constaté une augmentation du nombre de décès, de 4 %.

À l’échelle mondiale, le nombre de nouvelles infections glisse depuis le sommet de janvier.

Des responsables britanniques de la santé publique ont prévenu la semaine dernière que le pays pourrait être au tout début d’une nouvelle vague alimentée par des variants d’Omicron, même si les taux d’hospitalisation demeurent «très faibles».

Le pays a abandonné pratiquement toutes ses mesures sanitaires il y a plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.