Héma-Québec: des syndiqués entérinent leur entente de principe

MONTRÉAL — Des travailleurs d’Héma-Québec à Montréal et à Québec ont entériné dans une proportion de 90,7 % l’entente de principe qui était intervenue quant au renouvellement de leur convention collective.

En fait, ce sont près de 500 travailleurs répartis dans cinq syndicats qui ont entériné leur entente. Il s’agit de techniciens en laboratoire, d’infirmières (à Québec), de chauffeurs et autres titres d’emploi.

L’entente vaut pour la convention collective en vigueur du 31 mars 2019 au 31 mars 2023, soit pour quatre ans. Elle prévoit des augmentations d’au moins 8 à 12 % selon le titre d’emploi.

Le syndicat de la Fédération de la santé et des services sociaux, qui est affiliée à la CSN, affirme que des gains ont aussi été réalisés au chapitre des primes, du régime de retraite et de la formation.

Le porte-parole des syndicats, Simon Poulin, estime avoir obtenu «le maximum atteignable» dans les circonstances. Il se dit tout de même satisfait du résultat.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.