Hockey NB suspend à son tour ses paiements à Hockey Canada

HALIFAX — Hockey Nouveau-Brunswick est le plus récent organisme directeur provincial à indiquer qu’il ne paiera pas ses frais d’évaluation des participants de 3 $ par joueur à Hockey Canada en attendant les résultats de la révision indépendante de la gouvernance de l’organisation nationale.

L’association provinciale de hockey a dit vendredi comprendre les préoccupations soulevées à l’égard de la culture du hockey et de la gouvernance du sport au Canada. Elle a déclaré dans un communiqué qu’elle «travaillait activement à créer des opportunités éducatives pour ses membres» concernant la violence sexuelle, la masculinité et la discrimination.

La décision du Nouveau-Brunswick de rompre des liens avec l’association fédérale fait suite à des démarches similaires de la Fédération de hockey de l’Ontario, de Hockey Québec et de Hockey Nouvelle-Écosse. Hockey Eastern Ontario et Hockey Northwestern Ontario ont également demandé que leurs frais de participation ne soient pas transférés à Hockey Canada.

Hockey Canada fait l’objet d’un examen minutieux depuis mai, lorsqu’il a été révélé qu’un montant d’un règlement à l’amiable non divulgué avait été versé à une femme qui alléguait dans une poursuite de 3,55 millions $ qu’elle avait été agressée sexuellement par huit joueurs — dont des membres de l’équipe mondiale junior du pays — après un gala en 2018 à London, en Ontario. Des allégations d’agressions sexuelles impliquant l’équipe junior mondiale de 2003 ont fait surface en juillet.

Aucune des allégations n’a été prouvée devant les tribunaux.

Il a également été révélé que Hockey Canada gardait un fonds en partie alimenté par les frais d’inscription au hockey mineur pour payer les responsabilités non assurées, y compris les réclamations pour agression et abus sexuels.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, a déclaré vendredi à l’Assemblée législative que la province envisageait de retirer son parrainage du tournoi mondial de hockey junior de Hockey Canada, qui doit se dérouler à Moncton, au Nouveau-Brunswick, et à Halifax entre le 26 décembre et le 5 janvier 2023. Il a noté qu’aucune décision n’a été prise et que tout changement serait effectué en partenariat avec la Nouvelle-Écosse, la province co-organisatrice du tournoi.

Le Nouveau-Brunswick a accepté de fournir 1,25 million $ pour aider à couvrir les frais d’organisation du tournoi, mais un porte-parole de la province a déclaré qu’aucune somme n’avait encore été versée.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Tim Houston, a exprimé des préoccupations similaires jeudi, déclarant dans un communiqué qu’avant le début du tournoi, il devait voir Hockey Canada mettre en œuvre des changements significatifs «qui respectent les préoccupations des Néo-Écossais et des Canadiens».

Cette dépêche a été produite avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.