Philippe Couillard relance le débat sur la rémunération des médecins

PARIS — Le premier ministre Philippe Couillard remet en cause le principe de l’administration des enveloppes de rémunération des médecins par les fédérations médicales.

Actuellement, une somme globale est allouée à la Fédération des médecins omnipraticiens (FMOQ) et à la Fédération des médecins spécialistes (FMSQ), qui décident de sa répartition, mais ce serait une «question légitime» de revoir cette auto-administration, selon le premier ministre.

En point de presse à Paris où il terminait une mission d’une semaine, M. Couillard a toutefois assuré qu’il n’est pas question de rouvrir l’entente qui vient d’être négociée avec les spécialistes, une entente qui a suscité l’indignation dans l’opinion publique.

Elle prévoit que l’enveloppe versée par Québec aux médecins spécialistes passera de 4,7 milliards $, en 2017-2018, à 5,4 milliards $, en 2022-2023.

Vu le tollé, la FMSQ a entre autres annoncé la fin d’une prime controversée de 66 $ que touchaient ses membres chaque fois qu’ils devaient enfiler une jaquette pour s’occuper d’un patient contagieux.

Le premier ministre a affirmé qu’il y a «deux questions légitimes» à se poser, soit l’auto-administration de la rémunération par les fédérations, ainsi que celui de «l’équité externe», soit la parité des honoraires avec les autres médecins au Canada, par exemple.

Ces questions peuvent être posées même si les ententes sont conclues, parce qu’il y a un processus de négociation permanent en place, a-t-il fait valoir.

«Il ne faut pas s’attendre à ce que ce soit des sujets faciles, a toutefois prévenu M. Couillard. Ce seront éventuellement des questions sur lesquelles le gouvernement aura à se prononcer, mais qui pourraient également être soulevées lors d’autres négociations.»

Sur «l’équité externe», le premier ministre a demandé : «Est-ce qu’on va continuer à se déclarer dépendant de ce qui se décide ailleurs?»

Rappelons que c’est au nom de cette parité avec leurs confrères d’ailleurs au Canada que les médecins ont obtenu au cours des 10 dernières années un «rattrapage», qui fait que leur rémunération est passée de 3,3 à 6,6 milliards $, selon une étude rendue publique cette semaine.

Des médecins ont protesté récemment contre les récentes hausses de leur rémunération obtenues avec la nouvelle entente signée par la FMSQ et ont demandé leur annulation.

La presse internationale a même fait écho à cette position étonnante, tandis que M. Couillard a plutôt ironisé sur la situation.

«On attend les chèques (des médecins) d’ailleurs», a-t-il lancé.