Huit ans de prison pour un Québécois arrêté pour trafic de drogue aux USA

MONTRÉAL — Un Québécois écope de huit années de pénitencier aux États-Unis après s’être fait arrêter alors qu’il tentait de ramener au Canada une importante quantité de cocaïne cachée dans la queue de son petit avion.

Sylvain Desjardins était aux commandes d’un aéronef Piper. Il avait été arrêté en Ohio en mars en même temps qu’un autre Québécois, David Ayotte, qui était avec lui à bord de l’avion.

Leur appareil avait été détecté un peu au nord des Bahamas par les autorités américaines. Il était en provenance de la République dominicaine.

Selon le trajet déclaré, l’avion devait se rendre à Windsor, en Ontario. Mais il s’est plutôt dirigé vers l’Ohio, qui n’est pas un port d’entrée pour les États-Unis. Le pilote prétendait avoir des ennuis mécaniques, peut-on lire dans les documents de cour.

L’avion a été fouillé et des agents ont trouvé 132 kilos de cocaïne camouflés dans la queue de l’avion — 132 paquets d’un kilogramme.

C’est le juge Algenon Marbley de l’Ohio qui a prononcé la peine de Sylvain Desjardins vendredi. L’homme avait plaidé coupable en mai.

En plus des 96 mois de prison, le père de trois enfants se voit aussi imposer cinq ans de probation.

David Ayotte avait lui déjà écopé d’une peine de prison d’un peu plus de cinq ans.

Les deux hommes avaient des antécédents judiciaires en matière de stupéfiants.