Humphries a formulé une plainte pour harcèlement à Bobsleigh Canada Skeleton

CALGARY — L’organisation canadienne régissant le bobsleigh et le skeleton au pays a confirmé que l’ancienne olympienne Kaillie Humphries lui avait formulé une plainte pour harcèlement.

Un porte-parole de Bobsleigh Canada Skeleton a révélé à la Presse canadienne que la plainte avait été transmise à un «enquêteur indépendant».

Humphries s’était retirée de la compétition en octobre, avant le début de la saison de la Coupe du monde.

Dans une entrevue accordée à la station CBC, samedi, Humphries a déclaré que sa pause était due à une enquête de harcèlement toujours en cours.

La native de Calgary a participé à trois Jeux olympiques, remportant l’or aux Jeux de Vancouver, en 2010, et aux Jeux de Sochi, en 2014, à l’épreuve féminine de bobsleigh à deux.

Elle a également mis la main sur la médaille de bronze aux Jeux de Pyeongchang, en 2018, dans cette même discipline.

«Bobsleigh Canada Skeleton respecte sa politique en matière de harcèlement et de discrimination en vigueur depuis 2006. […] En vertu de cette politique, Bobsleigh Canada Skeleton a transmis la plainte à un enquêteur indépendant, a déclaré le porte-parole Chris Dornan à la Presse canadienne.

«Nous prenons très au sérieux toutes allégations de cette nature. La priorité de Bobsleigh Canada Skeleton est de créer un environnement d’entraînement et de compétition sûr pour toutes les personnes impliquées dans notre sport. Il s’agit d’un cas hautement confidentiel. Par respect pour toutes les parties impliquées et le processus, nous ne ferons pas d’autres commentaires sur cette affaire avant la fin de l’enquête.»

En septembre 2014, l’instance mondiale dirigeante de bobsleigh a annoncé qu’elle autoriserait les équipages mixtes à participer à l’épreuve masculine de bobsleigh à quatre. En novembre de la même année, dans cette épreuve, Humphries a piloté une équipe mixte pour remporter la médaille de bronze aux Championnats canadiens.

Plus tard en novembre 2014, Humphries et l’Américaine Elana Meyers sont devenues les premières femmes à prendre part à une compétition internationale masculine.

Dans la même catégorie