Hyundai obtient 1,8 milliard $ pour construire des voitures électriques en Géorgie

SAVANNAH, Ga. — L’État de Géorgie et les gouvernements locaux accordent 1,8 milliard $ d’allégements fiscaux et d’autres incitations au groupe Hyundai Motor en échange de la construction par le constructeur automobile de sa première usine américaine dédiée aux véhicules électriques près de Savannah, selon un accord signé dévoilé vendredi.

L’accord demande à Hyundai d’investir 5,5 milliards $ dans son usine de Géorgie et d’embaucher 8100 travailleurs. Il s’agit de la plus grande entente de développement économique de l’histoire de l’État et cela intervient quelques mois seulement après que la Géorgie a conclu un autre accord majeur avec le constructeur de véhicules électriques Rivian pour construire une usine dans l’État.

«Non seulement ces projets générationnels renforcent notre position à l’avant-garde de la transition vers les véhicules électriques, mais ils garantissent également que des milliers de Géorgiens à travers l’État bénéficieront des emplois du futur», a indiqué dans une déclaration Pat Wilson, commissaire au développement économique de l’État.

Les dirigeants de Hyundai et le gouverneur Brian Kemp ont annoncé l’accord en mai sur le site du projet de 1170 hectares dans le comté de Bryan, à l’ouest de Savannah. Hyundai prévoit d’entamer la construction de l’usine l’année prochaine et de commencer à produire jusqu’à 300 000 véhicules par an en 2025. La nouvelle usine produira également des batteries de véhicules.

Mais les responsables ont refusé de révéler les incitations promises au constructeur automobile jusqu’à la signature de l’accord.

L’offre divulguée vendredi vaut environ 300 millions $ de plus que les incitations promises à Rivian. La Géorgie et quatre comtés de la région de Savannah donneront à Hyundai environ 228 000 $ par emploi créé.

Les responsables géorgiens insistent sur le fait que c’est un investissement rentable. M. Wilson a déclaré que la masse salariale de Hyundai dans la nouvelle usine devrait atteindre 4,7 milliards $ sur 10 ans. Les fournisseurs de pièces devraient créer des milliers d’emplois supplémentaires dans l’État.

Les 1,8 milliard $ d’incitations sont de loin le plus gros programme de subventions qu’un État américain ait jamais promis à une usine automobile, a fait savoir Greg LeRoy, directeur exécutif de Good Jobs First, un groupe sceptique quant aux subventions aux entreprises privées.

«C’est fondamentalement super risqué, prévient M. LeRoy, parce que vous pariez énormément sur une entreprise et une installation.»

Les gouvernements locaux accordent à Hyundai plus de 472 millions $ en allégements fiscaux fonciers, bien que Hyundai paiera plus de 357 millions $ en impôts sur une période de 26 ans à compter de 2023.

L’entreprise recevra également plus de 212 millions $ en crédits d’impôt sur le revenu de l’État, à raison de 5250 dollars par emploi sur cinq ans. Si Hyundai ne devait pas autant d’impôt sur le revenu des sociétés, la Géorgie verserait à la place à l’entreprise les impôts sur le revenu des particuliers perçus auprès des travailleurs de Hyundai.

L’État et les gouvernements locaux ont dépensé 86 millions $ pour acheter le site de l’usine. L’État dépensera 200 millions $ pour la construction et l’amélioration des routes, plus 50 millions $ supplémentaires pour aider à financer la construction, les machines et l’équipement. Les exonérations de la taxe de vente sur les dépenses en matériaux de construction et en machinerie coûteraient 396 millions $.

Des responsables géorgiens affirment que l’accord oblige Hyundai à rembourser une partie des incitations si l’entreprise tombe en dessous de 80% de l’investissement ou de l’emploi promis.

Kia, une autre filiale du groupe Hyundai Motor, a obtenu plus de 450 millions $ d’incitations pour son usine de West Point, au sud-ouest d’Atlanta. La Géorgie a promis à l’entreprise SK Innovation 300 millions $ d’incitations pour une usine de batteries de 2,6 milliards $ employant 2600 travailleurs, que la société coréenne construit au nord-est d’Atlanta.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.