Î-P-É: Des vaccins contre la COVID-19 entreposés dans des congélateurs de thon

NORTH LAKE, Î.-P.-É. — Le propriétaire d’une entreprise d’exportation de thon rouge à l’Île-du-Prince-Édouard a offert deux de ses congélateurs au gouvernement pour entreposer des doses de vaccin contre la COVID-19 en attendant d’inoculer la population.

En entrevue jeudi, Jason Tompkins, de One Tuna, à North Lake, a déclaré avoir offert à la santé publique deux de ses congélateurs de calibre de laboratoire pour stocker les doses reçues du fabricant Pfizer.

Ce vaccin doit être conservé à une température de -70 degrés Celsius, d’après les directives de Pfizer, qui a obtenu l’approbation de Santé Canada mercredi.

Les congélateurs de One Tuna peuvent être réglés jusqu’à une température de -87 degrés Celsius, assure M. Tompkins.

«Je sais que ce ne sont pas des choses qu’on retrouve partout, a-t-il mentionné. Si l’on peut faire quoi que ce soit pour aider, c’est notre devoir.»

L’entrepreneur dit avoir communiqué par courriel avec la médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard, la Dre Heather Morrison, pour lui offrir ses congélateurs dès qu’il a appris que le Canada se préparait à l’approbation du vaccin de Pfizer.

À la suite de discussions avec l’équipe de la Dre Morrison concernant les caractéristiques de l’équipement, ils ont convenu plus tôt cette semaine que les congélateurs seraient mis à contribution.

One Tuna utilise habituellement ces congélateurs pour entreposer jusqu’à 500 livres de thon, mais la saison de pêche est terminée et l’espace est libre.

L’Île-du-Prince-Édouard devrait recevoir ses 1950 premières doses la semaine prochaine, a annoncé mardi la Dre Morrison. Par ordre de priorité, les résidents de centres de soins de longue durée, les travailleurs de la santé et les adultes des communautés autochtones seront les premières personnes vaccinées.

L’opération de vaccination doit débuter dès le lendemain de la réception des doses.

La saison de la pêche au thon ne s’ouvrira qu’en juillet prochain et la province pourra utiliser les congélateurs d’ici là, a indiqué Jason Tompkins.

«On avait l’équipement disponible et on est une grande communauté sur une petite île alors on fait ce qu’on peut pour aider», a-t-il conclu.

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire