Il n’y a pas de «solution magique» pour contrôler les réseaux sociaux, dit LeBlanc

OTTAWA — Le ministre des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc, affirme qu’il n’y a pas de solution législative magique pour contrôler le contenu répréhensible que l’on retrouve sur les médias sociaux.

M. LeBlanc a déclaré, lors d’une conférence virtuelle sur la démocratie mercredi, que s’il y avait une réponse simple, de nombreuses autres démocraties occidentales auraient déjà adopté des lois en ce sens.

Il dit qu’internet et les plateformes de médias sociaux doivent être un foyer pour la liberté d’expression, un élément essentiel de toute démocratie.

Cependant, ajoute M. LeBlanc, ces médias sociaux ne devraient pas être des forums accueillant des discours haineux, du racisme et de la désinformation.

Mais il estime que les citoyens ne veulent pas que les gouvernements réglementent le contenu sur internet.

M. LeBlanc préfère éduquer les utilisateurs en ligne, obliger les entreprises de médias sociaux à être plus transparentes et les nommer et les dénoncer lorsqu’elles ne respectent pas leurs engagements.

Laisser un commentaire
Les plus populaires