Impasse des négociations avec les producteurs: arbitrage voulu par les musiciens

MONTRÉAL – La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) réclame qu’un arbitre vienne trancher le litige qui l’oppose à l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM).

La demande d’arbitrage a été transmise mercredi au ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, après que la médiation ait échoué.

En vertu de la Loi québécoise sur le statut de l’artiste, un arbitre déterminerait les conditions d’engagement des musiciens qui œuvrent sur une émission de télévision produite par un membre de l’AQPM.

La Guilde qui représente plus de 3200 musiciens professionnels au Québec rappelle que les négociations étaient engagées depuis novembre 2013; sept rencontres ont été tenues en présence d’une médiatrice depuis novembre 2015.

Le président de la Guilde, qui se nomme lui aussi Luc Fortin, reproche à l’AQPM de présenter une offre monétaire inacceptable qui s’apparente à un net recul des conditions de travail. À son avis, les positions des deux parties sont maintenant irréconciliables.