Imperial Oil rapporte 50 oiseaux morts sur un site de sables bitumineux

FORT MCMURRAY, Alb. — Imperial Oil Ltd. rapporte la mort d’une cinquantaine d’oiseaux s’étant posés sur ses bassins de rejets à proximité du centre d’exploitation de sables bitumineux Kearl dans le nord de l’Alberta.

Selon Imperial, plus d’une centaine de volatiles par jour, principalement des grèbes et des oiseaux de rivage, se sont posés sur l’étang depuis plusieurs jours.

Un porte-parole de la pétrolière, Jon Harding, affirme que certains des oiseaux contaminés par le pétrole ont été confiés à un centre de réadaptation d’Edmonton.

L’entreprise soutient que les oiseaux se sont posés sur le site malgré l’installation de systèmes effaroucheurs élaborés incluant des radars de repérage, des canons sonores, des faisceaux lumineux, des épouvantails et des dispositifs sonores couvrant de longues distances.

Ces systèmes sont opérés par des équipes d’expérience mobilisées durant toute la saison de migration et de reproduction, ajoute l’entreprise.

Imperial dit croire que ces oiseaux se sont posés sur les bassins de rejets de Kearl malgré tous les éléments effaroucheurs parce qu’ils étaient exténués en raison du fait que la plupart des plans d’eau de la région sont encore gelés.

«Nous regrettons grandement cette situation et nous faisons tous les efforts possibles pour protéger les oiseaux et apprendre de ces arrivées», a écrite M. Harding dans un courriel transmis mardi.

«Notre personnel, avec l’aide d’experts indépendants, continue de suivre la situation de près et prend toutes les précautions pour éloigner les oiseaux», a-t-il ajouté.

L’entreprise assure avoir informé les autorités de surveillance de l’industrie de ce qui s’est produit.

En janvier 2019, Syncrude a reçu une amende de 2,7 millions $ après avoir reconnu sa responsabilité dans la mort de 31 grands hérons dans un de ses sites d’exploitation au nord de Fort McMurray en 2015.