Imperial Tobacco demande une réglementation cohérente du tabac et du cannabis

MONTRÉAL — Imperial Tobacco demande aux gouvernements une réglementation cohérente des industries du tabac et de la marijuana, notamment en ce qui a trait aux taxes.

Le président et chef de la direction du fabricant de cigarettes, Jorge Araya, a prononcé une allocution à cet effet, jeudi, devant les membres du Conseil du patronat du Québec réunis à Montréal.

M. Araya a soutenu que comme le gouvernement du Canada a déjà affirmé que les futures taxes sur le cannabis devraient être gardées relativement basses, afin de ne pas encourager la vente de cannabis par le crime organisé ou sur le marché noir, il devrait logiquement en être de même pour les cigarettes. Des taxes trop élevées encouragent le marché noir, a noté le président d’Imperial Tobacco.

La réglementation des deux produits devrait être cohérente, a-t-il plaidé.