Inaction face aux changements climatiques: Jane Fonda est emprisonnée

WASHINGTON — L’actrice et militante Jane Fonda a passé une nuit dans une prison de Washington après sa quatrième arrestation en autant de semaines alors qu’elle participait à une autre manifestation contre l’inaction face aux changements climatiques, dans la capitale américaine.

L’actrice oscarisée de 81 ans faisait partie des 40 personnes arrêtées vendredi alors qu’elle était assise dans l’atrium d’un bâtiment du Sénat américain.

Ira Arlook, porte-parole du mouvement «Fire Drill Fridays», a déclaré que Jane Fonda était la seule à avoir passé la nuit en prison, sa première dans le cadre de la série de manifestations du vendredi.

Ira Arlook a indiqué que Jane Fonda avait comparu devant la Cour supérieure vers 13 heures, samedi, avant d’être libérée.

Jane Fonda a annoncé son intention de se faire arrêter tous les vendredis alors qu’elle plaide pour une réduction de l’utilisation des combustibles fossiles. Un rassemblement avec des intervenants sur divers sujets liés à la crise climatique avait précédé les actes de désobéissance civile.