Incendie d’une clinique de chirurgie esthétique à Montréal: arrestation en C.-B.

MONTRÉAL – Le SPVM confirme que la suspecte de 42 ans recherchée en lien avec l’incendie criminel d’une clinique privée de chirurgie du quartier Ahuntsic, à Montréal, le 2 mai dernier, est détenue par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon les informations obtenues par La Presse Canadienne, Jayne Ellen Heideck se serait rendue d’elle-même à la GRC dans la municipalité de Kelowna, en Colombie-Britannique, lundi.

Elle a déjà été rejointe par les enquêteurs du SPVM et collabore apparemment avec ceux-ci.

Les policiers montréalais doivent maintenant se rendre en Colombie-Britannique afin de prendre charge de la dame et la rapatrier pour qu’elle soit traduite en justice pour cet incendie criminel. D’autres accusations pourraient s’ajouter.

L’incendie du 2 mai, survenu en soirée au Centre métropolitain de chirurgie situé sur la rue de Salaberry, avait été rapidement maîtrisé grâce au système de gicleurs automatiques sans que personne ne soit blessé, mais avait causé des dommages considérables.

Le crime avait initialement été traité comme un possible crime haineux, mais cette hypothèse a été délaissée en cours de route; il semble plutôt que la suspecte ait voulu se venger parce que mécontente du résultat de sa propre chirurgie de changement de genre.

Le Centre Métropolitain de Chirurgie offre des soins préopératoires et postopératoires mais aussi des chirurgies esthétiques électives et reconstructives, notamment de réassignation de genre.