Incendie: une famille de Québec a la vie sauve grâce à l’avertisseur de fumée

MONTRÉAL — Une famille de Québec a eu la vie sauve grâce à l’avertisseur de fumée qui a tiré les occupants de cette maison de leur sommeil en pleine nuit, en raison d’un incendie.

Plusieurs appels au 911 ont été faits samedi, vers minuit, pour signaler que cette maison de la rue Paix-et-Amitié, située dans le quartier Saint-Émile, était la proie de flammes.

Ce n’est que trois heures plus tard que le feu a pu être maîtrisé par les pompiers. L’incendie, qui a nécessité trois alarmes, a mobilisé une cinquantaine de pompiers.

Un porte-parole du Service de protection contre l’incendie de la Ville de Québec, Alexandre Lajoie, a précisé qu’il ne fait aucun doute que le sort de cette famille de quatre personnes aurait pu être différent, n’eût été de la présence d’un avertisseur de fumée fonctionnel lorsque le feu a éclaté.

«Ces personnes ont été avisées de l’incendie par l’avertisseur de fumée qui leur a donc sauvé la vie. Elles ont inhalé un peu de fumée et ont été examinées par les paramédics, mais n’ont pas été transportées vers un centre hospitalier», a précisé M. Lajoie.

«Cette famille a été prise en charge par la Croix-Rouge.» 

Selon M. Lajoie, deux chiens ont été sauvés par les pompiers.

À noter que les occupants du second logement de cette maison n’étaient pas présents lors de l’incendie, qui était si intense qu’il a fait fondre le revêtement extérieur d’une résidence voisine.

Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de l’incendie.

La résidence de deux logements a subi d’importants dommages par l’eau au sous-sol.

Commentaires
Laisser un commentaire