Incendies: la situation demeure préoccupante en Alberta, moins en Saskatchewan

EDMONTON — La situation des incendies de forêt continue d’être préoccupante en Alberta, mais moins en Saskatchewan, tandis que la menace d’inondations s’est amoindrie en Colombie-Britannique.

La première ministre de l’Alberta, Danielle Smith, a déclaré lundi qu’elle avait officiellement demandé l’aide du gouvernement fédéral. Elle soutient avoir reçu au téléphone l’assurance du premier ministre Justin Trudeau pour aider l’Alberta dans la lutte contre les incendies de forêt.

M. Trudeau a notamment indiqué lundi que le gouvernement fédéral travaillerait avec la Croix-Rouge pour mettre en place un «fonds de contrepartie» — Ottawa égalera les dons individuels des Canadiens.

Plus de 40 bâtiments en Alberta, principalement des maisons, ont été détruits au sein de la communauté crie de Little Red River, qui comprend trois villages dans le nord de la province.

Darryel Sowan, coordonnateur des communications pour la gestion des urgences, a déclaré que quelque 3700 personnes avaient rapidement quitté la région après la mise en vigueur de l’ordre d’évacuation.

Il n’y a pas de route dans cette communauté: les résidants ont dû utiliser des bateaux, tandis que les personnes vulnérables ont été évacuées par avion.

«Parce que c’est isolé, plusieurs de ces gens ne sont même jamais sortis de la réserve, a déclaré M. Sowan lundi. Nous voulons les ramener là-bas et ils veulent rentrer chez eux. Nous faisons de notre mieux.»

Environ 29 000 personnes ont reçu l’ordre de quitter leur domicile dans plusieurs communautés en raison de plus de 100 incendies actifs. La première ministre Smith avait déclaré l’état d’urgence provincial samedi.

Jusqu’à présent cette année, 405 incendies de forêt ont brûlé environ 400 000 hectares en Alberta. 

Accalmie en Saskatchewan

Pendant ce temps, en Saskatchewan voisine, les ordres d’évacuation de plusieurs communautés du nord de la province ont été levés.

Ceux qui vivent dans la communauté autochtone de Saulteaux et de La Loche, ainsi que dans la communauté dénée de Creewater River, sont autorisés à retourner chez eux.

Les dirigeants de la communauté ont indiqué sur les réseaux sociaux qu’on leur avait dit que les incendies étaient maîtrisés.

Les incendies près de la Première Nation Saulteaux avaient atteint 5000 hectares et ceux près de La Loche et de la Nation dénée de Clearwater River s’étendaient sur 266 hectares.

Plus de 200 résidants de ces communautés avaient quitté leur domicile la semaine dernière. Les dirigeants disent que les dommages aux propriétés ont été minimes.

Amélioration en Colombie-Britannique

La pluie et les températures plus fraîches dans le nord-est de la Colombie-Britannique contribueront aux efforts de suppression de deux incendies de forêt incontrôlables, mais les températures élevées prévues plus tard cette semaine pourraient constituer une nouvelle menace, a déclaré un porte-parole du BC Wildfire Service.

Cliff Chapman, le directeur des opérations contre les feux de forêt, a déclaré lundi lors d’une conférence de presse que la région n’avait pas reçu suffisamment de précipitations pour «éliminer ce danger».

«Le défi avec le retour à des températures supérieures à la saison est qu’il ne nous mettra pas seulement au défi sur les incendies actuels, c’est aussi la menace de nouveaux feux de forêt», a-t-il expliqué. 

Par ailleurs, en Colombie-Britannique, le risque d’inondations près de la communauté de Grand Forks est passé d’un avertissement à un avis. 

Après de fortes pluies et une fonte rapide des neiges, le centre de prévision du régime fluvial indique que les niveaux d’eau dans la région frontalière ont atteint un sommet, y compris sur les rivières Kettle et Granby qui traversent Grand Forks.

Le centre indique que les rivières devraient reculer au milieu de la semaine, mais pourraient remonter d’ici la fin de semaine prochaine en raison de la fonte des neiges à des altitudes plus élevées.

Le district régional de Kootenay Boundary est devenu samedi la zone inondable la plus active de la province, les autorités ayant ordonné l’évacuation de 40 propriétés à Grand Forks et aux alentours, non loin de la frontière canado-américaine.

Dimanche, le district a annulé les ordres d’évacuation pour 34 de ces propriétés dans les limites de la ville de Grand Forks, mais a également ajouté à cette liste une autre propriété rurale près de la ville.

Un avertissement d’inondation reste en place pour la région de Lower Thompson, dont Cache Creek, où l’état d’urgence local a été prolongé jusqu’au 13 mai au moins.

Dans une mise à jour provinciale sur l’état des feux de forêt, le BC Wildfire Service a indiqué lundi qu’il y avait un total de 62 feux de forêt actifs en Colombie-Britannique, mais que 91 % d’entre eux étaient sous contrôle ou en cours d’extinction. La majorité des feux actifs, et tous les feux de forêt dignes d’intérêt, se trouvent dans le centre de lutte contre les incendies de Prince George. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.