Indonésie: la boîte noire du Boeing 737 qui s’est écrasé en janvier a été récupérée

DJAKARTA, Indonésie — Des plongeurs de la marine indonésienne ont récupéré l’enregistreur de conversations de poste de pilotage de l’appareil de Sriwijaya Air qui s’est abîmé dans la mer de Java en janvier, tuant les 62 personnes à bord.

Le ministre des Transports Budi Karya Sumadi a précisé que les plongeurs ont retrouvé l’enregistreur vers 20 h mardi, heure locale, près de l’endroit où avait aussi été retrouvé l’enregistreur de données de vol trois jours après la catastrophe.

L’enregistreur de conversations de poste de pilotage pourrait aider les enquêteurs à mieux comprendre pourquoi le Boeing 737-500 a brusquement plongé peu après son décollage de Djakarta, le 9 janvier.

S’il n’est pas endommagé, l’enregistreur pourrait révéler ce que faisaient (ou ne faisaient pas) les pilotes pour essayer de reprendre le contrôle de l’avion.

L’enregistreur était enterré sous environ un mètre de boue, à une profondeur d’environ 25 mètres.

Un rapport d’enquête préliminaire, qui ne formule aucune conclusion,  témoigne toutefois d’un problème apparent avec le moteur gauche de l’avion. Le pilote automatique pourrait avoir soudainement réduit la puissance de ce moteur, causant l’accident.

L’appareil en service depuis 26 ans n’avait pas volé depuis près de neuf mois en raison de coupures liées à la pandémie quand il a repris les vols commerciaux en décembre.

– Par Andi Jatmiko, The Associated Press

Laisser un commentaire