Industrie pharmaceutique: Amgen offre 26,4 milliards $ US pour racheter Horizon

Le laboratoire Amgen souhaite acquérir la société Horizon Therapeutics, spécialisée dans le traitement des maladies rares, pour 26 milliards $ US. 

Le développeur américain de médicaments biotechnologiques a annoncé lundi qu’il paierait 116,50 $ US en espèces pour chaque action d’Horizon, qui fabrique un traitement contre les maladies oculaires thyroïdiennes qui a généré plus d’un milliard de dollars au cours de sa première année complète sur le marché.

L’accord offre à Amgen une autre chance de développer son portefeuille de traitements contre les maladies rares après avoir conclu en octobre une acquisition d’environ 3,7 milliards $ US de ChemoCentryx, qui se concentre sur les médicaments contre les maladies auto-immunes.

Horizon Therapeutics, établie à Dublin, en Irlande, développe des traitements potentiels pour les maladies inflammatoires rares, auto-immunes et sévères. Son succès de vente, Tepezza, n’est approuvé qu’aux États-Unis et traite le gonflement des yeux et la vision double de la maladie oculaire thyroïdienne.

Les régulateurs américains ont approuvé Tepezza au début de 2020 comme premier traitement pour les maladies oculaires thyroïdiennes. Les ventes du médicament ont plus que doublé l’an dernier pour atteindre 1,67 milliard $ US. Cela représente environ la moitié des ventes totales de l’entreprise, qui s’élèvent à 3,23 milliards $ US.

Les dirigeants d’Amgen ont déclaré aux analystes lors d’une conférence téléphonique lundi matin qu’ils avaient l’intention d’étendre l’utilisation du médicament à l’échelle mondiale. Les scientifiques travaillent également au développement d’une version injectable plus facile à utiliser du médicament, qui est administré par voie intraveineuse.

Le président-directeur général d’Amgen, Robert Bradway, a déclaré que l’accord offrait à son entreprise une «plate-forme solide» pour se développer dans les traitements des maladies rares, de nombreux médicaments Horizon étant encore au début de leur cycle de vie.

Horizon fabrique également Krystexxa pour la goutte incontrôlée. Les ventes de ce traitement ont augmenté de 39 % l’an dernier pour atteindre 565,5 millions $ US. Les responsables d’Amgen ont déclaré qu’ils s’attendaient à ce que la collaboration de longue date de leur entreprise avec des rhumatologues contribue à la croissance des ventes de ce traitement.

Horizon dispose également d’une série de traitements potentiels supplémentaires en phase de test clinique intermédiaire et d’une thérapie possible pour la myasthénie grave, une maladie auto-immune, en phase de test avancée.

Amgen fait face à la concurrence pour certains de ses produits clés comme son traitement contre les maladies auto-immunes Enbrel, donc une prise de contrôle d’Horizon a un sens stratégique, a déclaré l’analyste de Mizuho Securities USA Salim Syed dans une note de recherche. Il a également ajouté que la présence d’Horizon en Irlande, où les taux d’imposition des sociétés sont inférieurs à ceux des États-Unis, pourrait aider Amgen à réduire sa facture fiscale.

Horizon a déclaré à la fin du mois dernier qu’il avait entamé des «discussions hautement préliminaires» sur une acquisition avec trois prétendants potentiels : Amgen, le fabricant français de médicaments Sanofi et la division Janssen de Johnson & Johnson.

Amgen a confirmé que des discussions étaient en cours et a déclaré que toute offre faite pour Horizon serait probablement en espèces.

L’accord dévoilé lundi représente une prime de 48 % par rapport au cours de clôture d’Horizon de 78,76 $ US avant qu’il ne fasse cette annonce fin novembre.

Amgen a dit s’attendre à ce que l’accord, qui a une valeur d’entreprise d’environ 28,3 milliards $ US, soit conclu au cours du premier semestre de l’année prochaine.

Le cours de l’action Horizon a bondi de plus de 14 % après l’ouverture des marchés lundi. Il avait déjà grimpé d’environ 30 % depuis l’annonce de fin novembre.

Les actions d’Amgen, établie au nord-ouest de Los Angeles à Thousand Oaks, en Californie, ont chuté d’environ 1 %, tandis que les indices plus larges ont légèrement augmenté.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.