Inondations: le ministre de la Défense se rend au Nouveau-Brunswick

SAINT-JEAN, N.-B. — Le ministre fédéral de la Défense est au Nouveau-Brunswick lundi pour visiter des secteurs où les militaires canadiens ont été déployés afin de venir en aide aux sinistrés des inondations printanières.

Harjit Sajjan s’est rendu lundi matin à Grand Bay, au nord de Saint-Jean. Il était accompagné de la ministre de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, qui est députée de Moncton-Riverview-Dieppe.

M. Sajjan devait aussi rencontrer des résidants, des responsables locaux et des militaires déployés dans la région.

L’armée canadienne a déployé plus de militaires pour lutter contre les inondations que dans les zones de combat à l’étranger, et le ministre de la Défense a promis que les effectifs seraient renforcés dans les régions qui ont besoin d’aide.

M. Sajjan a déclaré lundi qu’environ 2000 soldats avaient été dépêchés dans les différentes régions du pays touchées les inondations, comparativement à 1600 soldats à l’étranger.

«Nous n’avons pas de limite. Tout dépend de la situation. S’il en faut plus, nous ferons toujours en sorte d’avoir plus de soldats», a dit M. Sajjan lundi.

Dans la région de Saint-Jean, le niveau des eaux du fleuve Saint-Jean s’est accru avec les fortes pluies de samedi.

Les autorités au Nouveau-Brunswick exhortent par ailleurs la population à être patiente, même si les eaux de crue se retirent dans certains secteurs: il reste encore beaucoup à faire avant que l’on passe en mode réinstallation, préviennent les responsables.

L’organisation des mesures d’urgence de la province rappelle que même si les niveaux baissent lentement le long du fleuve Saint-Jean, les communautés de Fredericton jusqu’à Saint-Jean restent encore au-dessus du niveau d’inondation.

De fortes pluies ont provoqué une légère hausse du niveau du fleuve à Fredericton samedi soir, mais on prévoit passer en dessous du niveau d’inondation d’ici jeudi.

Les plus populaires