Inondations: nouvelles mesures pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC, Qc — Le gouvernement Legault déploie de nouvelles mesures qui pourraient atteindre 17,5 millions $ pour les quelque 1450 sinistrés des inondations survenues au printemps dernier à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Québec avait déjà signalé, le 4 novembre dernier, par l’entremise de la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, son intention d’épauler les personnes touchées, alors que certaines n’ont reçu qu’une partie de l’assistance financière.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé, vendredi à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, le versement d’un montant forfaitaire par son ministère équivalent à ce qui est octroyé par celui de la Sécurité publique pour les biens meubles.

«Il n’y a aucune démarche supplémentaire à réaliser, a-t-elle dit en conférence de presse. L’équipe de mon ministère fera parvenir une lettre accompagnée d’un chèque à tous les sinistrés admissibles ayant produit une réclamation dans le cadre du programme d’aide.»

De plus, la Société d’habitation du Québec (SHQ) mettra en place un programme de garantie de prêt visant à donner un coup de pouce aux sinistrés ayant besoin de financement supplémentaire pour réaliser des travaux de rénovation.

Ceux-ci pourront ainsi bénéficier d’une garantie de prêt leur permettant d’obtenir, auprès de leur institution financière, un prêt hypothécaire pouvant atteindre 95 pour cent de la valeur marchande de leur propriété, comparativement au seuil habituel de 80 pour cent.

Finalement, à compter de lundi, un représentant de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) sera également présent au Bureau d’aide et d’information aux sinistrés. Son mandat sera de notamment faciliter les liens entre les sinistrés et les divers entrepreneurs de la construction.

Au printemps dernier, le gouvernement Legault avait annoncé un programme qui prévoit un versement pouvant atteindre 200 000 $ aux sinistrés qui doivent déménager ainsi que certains montants à ceux qui doivent rénover. Mais six mois après la rupture d’une digue qui a forcé 6000 habitants à fuir leur maison, la majorité des sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac n’ont reçu qu’une partie de l’assistance financière promise par Québec.

Les plus populaires