Insurrection du Capitole: plus de sept ans de prison pour un émeutier

Un homme du Tennessee qui a empoigné un policier et l’a tiré dans une foule d’émeutiers lors de l’insurrection du Capitole des États-Unis, en janvier 2021, a été condamné jeudi à plus de sept ans de prison.

L’individu, Albuquerque Cosper Head, a refusé de s’adresser au tribunal avant que la juge Amy Berman Jackson ne l’envoie derrière les barreaux pour sept ans et six mois. Il sera ensuite assujetti à une liberté supervisée de trois ans.

La juge Jackson a dit que Head, qui a un long casier judiciaire et compte environ 45 arrestations à son actif, s’est rendu coupable «de certains des gestes les plus sombres commis pendant les jours les plus sombres de notre nation».

La peine imposée à Head est six mois plus courte que la peine maximale permise dans son cas. C’est aussi la deuxième peine la plus longue imposée jusqu’à présent à un émeutier du Capitole.

Selon les procureurs fédéraux, Head s’était rendu coupable de certaines des violences les plus barbares lors de l’insurrection, attaquant à de multiples reprises les policiers qui défendaient l’accès à la Lower West Terrace du Capitole.

Le policier Michael Fanone était sur la ligne de front quand Head l’a empoigné et a crié aux autres émeutiers, «J’en tiens un!». Head a enroulé ses bras autour du cou de M. Fanone et l’a tiré dans la foule à l’extérieur du tunnel, selon les procureurs.

«Il était votre proie. Il était votre trophée», a dit la juge Jackson à l’homme de 43 ans.

Head a immobilisé M. Fanone pendant que d’autres émeutiers le frappaient. Ils lui ont administré des décharges avec un pistolet à impulsion électrique à la base du crâne pendant l’agression, qui a été filmée par la caméra corporelle du policier.

Lors de l’audience de jeudi, M. Fanone a raconté avoir été victime d’une crise cardiaque et d’un traumatisme cérébral lors de l’agression, ce qui lui a ultimement coûté sa carrière.

D’autres émeutiers ont été accusés d’avoir agressé M. Fanone, dont un homme de l’Iowa, Kyle Young, qui a immobilisé M. Fanone pendant que d’autres criaient «Tuez-le!» et «Prenez son arme!». La juge Jackson lui a imposé une peine de sept ans et deux mois de prison le mois dernier.

Deux autres hommes, dont celui qui aurait utilisé le pistolet à impulsion électrique, devraient subir leur procès l’an prochain.

Environ 900 personnes sont accusées de crimes fédéraux en lien avec l’émeute du 6 janvier 2021. Plus de 430 d’entre elles ont plaidé coupables. Plus de 300 ont reçu leur peine, dans environ la moitié des cas une incarcération allant de sept jours à dix ans de prison.

Plus d’une centaine de policiers ont été blessés lors de l’émeute du Capitole.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.