Interruption d’un match de football: un district scolaire appuie un entraîneur

FREDERICTON — Le District scolaire francophone Sud au Nouveau-Brunswick a signifié son appui à l’entraîneur de l’équipe de football de l’école L’Odyssée, Marcel Metti, qui a interrompu un match en raison de nombreuses blessures à la tête.

Le match de vendredi dernier contre les Titans de l’école secondaire Tantramar de Sackville a été interrompu à la mi-temps après que plusieurs joueurs eurent subi des blessures.

La directrice générale du district scolaire, Monique Boudreau, estime que l’entraîneur a pris une décision éclairée dans le meilleur intérêt des élèves, face au nombre élevé de blessures dont plusieurs résultaient de coups à la tête.

Elle souligne que les sports scolaires ont pour but de permettre aux élèves de développer des habiletés sportives et de leadership, dans un environnement assurant leur santé, leur sécurité et leur mieux-être.

L’incident est survenu peu de temps après le lancement d’une directive sur les commotions cérébrales en milieu scolaire qui vise à donner une meilleure chance de guérison après une commotion cérébrale.