Intimidation d’Amanda Todd, qui s’est suicidée: audience sur la peine en septembre

NEW WESTMINSTER, C.-B. — L’audience de détermination de la peine a été fixée au mois prochain pour un Néerlandais reconnu coupable d’avoir harcelé Amanda Todd, avant que l’adolescente de la Colombie-Britannique se suicide.

La juge Martha Devlin, de la Cour suprême de la Colombie-Britannique à New Westminster, a fixé au 20 septembre le début de l’audience qui déterminera la peine à infliger à Aydin Coban.

Un jury l’a reconnu coupable samedi d’extorsion, de harcèlement criminel, de communication avec une personne mineure en vue de commettre une infraction sexuelle, ainsi que de possession et distribution de pornographie juvénile.

La mère de l’adolescente, Carol Todd, a indiqué qu’elle voulait présenter une déclaration de la victime lors de l’audience de détermination de la peine.

Amanda Todd avait 15 ans lorsqu’elle s’est suicidée, en 2012, après avoir publié une vidéo où elle racontait qu’elle avait été harcelée et intimidée en ligne.

Dans la vidéo, elle faisait défiler des petits cartons sur lesquels elle décrivait le calvaire subi. La vidéo a depuis été visionnée par des millions de personnes, mettant en lumière la question du harcèlement en ligne et de la cyberintimidation.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.