Inutile de payer les employés pour s’entraîner; les amendes sont plus efficaces

MONTRÉAL – Inutile d’offrir un avantage financier aux employés pour s’entraîner: mieux vaut mettre à l’amende ceux qui n’atteignent pas les objectifs spécifiés, démontre une nouvelle étude.

En d’autres mots, la menace de perdre une récompense est une motivation plus efficace que l’appât de cette récompense quand vient le temps d’encourager le personnel à se lever et à bouger.

Les participants à une intervention d’une durée de 13 semaines avaient comme objectif de marcher au moins 7000 pas par jour. On les avait divisés en quatre groupes: un groupe témoin; un groupe à qui on remettait une somme fixe chaque jour où la cible était atteinte; un groupe admissible au tirage d’un prix en argent chaque jour où la cible était atteinte; et un groupe à qui on remettait d’emblée une somme mensuelle mais qui devait en rembourser une petite partie chaque jour où la cible était ratée.

Les chercheurs ont constaté que les groupes du gain éventuel n’étaient pas plus motivés que le groupe contrôle. En revanche, le groupe qui risquait une amende chaque jour touchait la cible 50 pour cent plus souvent que les autres.

Plus de la moitié des adultes américains ne bougent pas suffisamment pour réduire leur risque de décès et de maladie.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Annals of Internal Medicine.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.