IOC: un contrat de travail de 5 ans a été entériné mardi soir à Sept-Îles

SEPT-ÎLES, Qc — Les quelque 300 travailleurs de la compagnie Iron Ore (IOC) de Sept-Îles affectés au chemin de fer et au port ont ratifié mardi soir dans une proportion de 80 pour cent un nouveau contrat de travail de cinq ans proposé à la suite d’une entente de principe.

Le syndicat des Métallos rapporte que le nouveau contrat prévoit une augmentation des cotisations de l’employeur dédiées aux retraites et une hausse salariale annuelle moyenne de 2,4 pour cent pour la durée du contrat.

En acceptant ce nouveau contrat, les membres de la section locale 9344 emboîtent le pas à leurs confrères de la mine au Labrador qui avaient entériné dans une proportion de 80 pour cent une entente similaire plus tôt cette semaine, mettant ainsi fin à une grève qui avait cours depuis le 26 mars dernier.

Les travailleurs de Sept-Îles n’avaient pas déclenché de grève car ils étaient en attente d’une décision sur le niveau de services essentiels à maintenir.

Les plus populaires