IPÉ: l’état d’urgence en vigueur vendredi matin jusqu’au 30 avril au soir

CHARLOTTETOWN — L’état d’urgence entre en vigueur vendredi à 8h00 à l’Île-du-Prince-Édouard, et il le demeurera jusqu’en toute fin de soirée, le 30 avril prochain.

Le premier ministre Dennis King a aussi prolongé l’état d’urgence de santé publique initialement déclaré le 16 mars pour une période supplémentaire de 30 jours. Cette mesure vise à assurer que la médecin hygiéniste en chef de l’Île-du-Prince-Édouard continue d’avoir l’autorité nécessaire pour diriger les interventions provinciales en matière de santé publique face à la pandémie de COVID-19.

L’état d’urgence supplémentaire vient compléter les pouvoirs énoncés dans le cadre de l’ordonnance de santé publique. Il permet un déploiement plus efficace des ressources qui aideront la médecin hygiéniste en chef à protéger la population, notamment par l’entremise de contrôles et de vérifications renforcés aux points d’entrée. Cela comprend le pont de la Confédération, l’aéroport de Charlottetown, les quais d’accostage des traversiers de Wood Islands et de Souris, ainsi que tout port, embarcadère, quai, rampe de mise à l’eau, plage et toute partie du littoral provincial.

L’Organisation des mesures d’urgence aidera aussi le Bureau du médecin hygiéniste en chef à ordonner à des personnes de quitter l’Île-du-Prince-Édouard.

Pendant la période de l’état d’urgence, les personnes qui se rendent à l’Île-du-Prince-Édouard devront divulguer le but de leur voyage en vue de déterminer s’il est jugé essentiel ou non.

Ce processus s’ajoutera aux contrôles frontaliers actuellement en place au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.