Irving Burgie, auteur du succès «Day-O», est décédé à l’âge de 95 ans

NEW YORK — Un auteur-compositeur américain qui a grandement contribué à populariser la musique caribéenne aux États-Unis et ailleurs dans le monde n’est plus.

Irving Burgie, qui a coécrit le succès «Day-O (The Banana Boat Song)» avec Harry Belafonte et William Attaway, est décédé vendredi à l’âge de 95 ans. Cet air est rapidement devenu la chanson-fétiche de Belanfonte.

C’est la première ministre de la Barbade, Mia Amor Mottley, qui en a fait l’annonce lors des célébrations de l’indépendance de l’île, samedi. Elle a appelé à un moment de silence en la mémoire de Irving Burgie qui a écrit les paroles de l’hymne national de son pays. Le musicien est né à Brooklyn, dans l’État de New York, mais la Barbade était la patrie de sa mère.

La populaire chanson «Day-O» a été composée en 1952. Elle a depuis été utilisée dans toutes sortes de contextes que ce soit au cinéma, sur les scènes de Broadway ou dans la publicité. On l’a notamment entendue dans le film «Beetlejuice» de Tim Burton.

Celui qui a popularisé la musique calypso a vendu plus de 100 millions d’albums à travers le monde, selon le site web de l’artiste.

Les autres succès d’Irving Burgie incluent «Angelina», «Mary’s Boy Child» et «Island in The Sun».

Avant de se consacrer à la musique, Irving Burgie a servi dans une unité afro-américaine lors de la Seconde Guerre mondiale, contribuant à payer ses études en musique. Il a étudié dans les institutions Juilliard School of Music, à l’Université de l’Arizona et à l’Université Southern California. Il a aussi été chanteur sous le nom d’artiste  «Lord Burgess» dans les boîtes de nuit de New York et Chicago.