Irving obtient à son tour d’Ottawa un contrat de maintenance de 500 M $

HALIFAX — Le chantier maritime Irving de Halifax obtient à son tour un contrat fédéral de 500 millions $ pour effectuer une partie des travaux d’entretien des frégates de la Marine royale canadienne.

Il y a un mois, Ottawa avait attribué des contrats similaires au chantier naval Davie, à Levis, et aux chantiers navals Seaspan Victoria, en Colombie-Britannique.

Le contrat initial de cinq ans garantit à Irving les travaux d’entretien sur un minimum de trois frégates de classe Halifax à compter du début des années 2020. La valeur du contrat devrait toutefois augmenter à mesure que des travaux supplémentaires seront ajoutés.

Selon Services publics et Approvisionnement Canada, le contrat devrait créer jusqu’à 400 emplois au chantier naval de Halifax, ainsi que des centaines d’emplois connexes pour les fournisseurs et les sous-traitants du secteur maritime à travers le pays.

Le gouvernement fédéral prévoit consacrer plus de 7,5 milliards $ pour assurer la maintenance des 12 frégates de classe Halifax jusqu’à leur mise au rancart au début des années 2040.

Le chantier maritime Irving devrait par ailleurs commencer au début des années 2020 la construction de nouveaux navires de guerre pour la Marine, qui remplaceront petit à petit les frégates de classe Halifax et les contre-torpilleurs de classe Iroquois retirés du service.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.