Israël retourne en élections pour la quatrième fois en deux ans

JÉRUSALEM — Le gouvernement israélien divisé est tombé tôt mercredi, déclenchant les quatrièmes élections du pays en moins de deux ans et soulevant une menace sans précédent au long règne du premier ministre Benyamin Nétanyahou.

Ce dernier, qui a l’habitude de présenter ses opposants comme de faibles gauchistes, se retrouve confronté à un trio d’anciens collaborateurs mécontents, eux aussi des tenants de la ligne dure, qui sont dirigés par un législateur populaire ayant récemment claqué la porte du Likoud, le parti du premier ministre.

Que M. Nétanyahou réussisse ou non à repousser ces adversaires, le pays est presque certain d’être dirigé par un politicien de droite opposé aux concessions à l’égard des Palestiniens, ce qui amenuise les espoirs d’une relance des pourparlers de paix sous l’égide de l’administration de Joe Biden aux États-Unis.

Les perspectives du bloc de centre gauche semblent pires que lors des précédentes élections en raison de la désastreuse alliance de son leader, le ministre de la Défense Benny Gantz, avec M. Nétanyahou.

M. Gantz a perdu le soutien d’une grande partie de sa base et le bloc s’est retrouvé sans dirigeant.

MM. Nétanyahou et Gantz avaient formé leur coalition en mai dernier après être arrivés au coude à coude lors de trois élections consécutives. Ils avaient dit mettre leur rivalité de côté pour former un gouvernement «d’urgence» et guider le pays à travers les crises sanitaire et économique entraînées par la pandémie.

En vertu de cette entente, M. Gantz a assumé le nouveau rôle de «premier ministre suppléant» et on lui a assuré qu’il remplacerait M. Nétanyahou en novembre prochain dans une rotation de mi-mandat.

La chute de leur gouvernement a été provoquée par leur incapacité à adopter un budget avant la date limite de mercredi à minuit. Cela a conduit à la dissolution automatique du Parlement et à la convocation de nouvelles élections à la fin du mois de mars.

– Par Josef Federman, The Associated Press

Laisser un commentaire