Jean-François Lisée assure ne pas avoir fait pression sur Guy Leclair

SAINT-CHARLES-SUR-RICHELIEU, Qc — Le chef du Parti québécois (PQ), Jean-François Lisée, a défendu jeudi sa gestion de l’affaire Guy Leclair.

En marge d’une annonce en matière d’agriculture, il s’est dit fier d’être resté fidèle à ses principes en défendant celui de la présomption d’innocence.

Il a réitéré sa déception que la réalité politique l’ait emporté sur ce droit qu’a chaque citoyen et rappelé que le député sortant de Beauharnois avait clamé son innocence.

Guy Leclair a annoncé tard mercredi soir qu’il retirait sa candidature.

Quelques heures auparavant, des accusations de conduite avec les facultés affaiblies et de refus d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix avaient été déposées contre lui.

En fin de soirée, mercredi, Jean-François Lisée, avait regretté la tournure des événements.

«Je sais que politiquement, c’est bon pour la campagne, mais c’est quand même poche. Je trouve ça poche», a-t-il exprimé dans le lobby d’un hôtel.

Le chef du PQ a assuré jeudi que ni lui ni son entourage n’ont fait pression sur M. Leclair pour l’inciter à jeter l’éponge.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie