Jean-François Lisée dévoile le plan agricole du PQ

MONTRÉAL — L’agriculture aura une place de choix au menu du jour de Jean-François Lisée, jeudi, avec une annonce sur ce thème en Montérégie, puis un passage au conseil général de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

Le chef du Parti québécois (PQ) mettra de l’avant un plan comptant plus d’une vingtaine de mesures pour appuyer les fermes familiales du Québec, notamment en favorisant la relève agricole et en relançant la souveraineté alimentaire.

Il doit entre autres proposer de faire en sorte que les menus servis dans les institutions publiques soient constitués à 50 pour cent de produits du Québec et d’augmenter le financement pour les aliments biologiques.

Les contours plus précis du plan agricole seront dévoilés lors d’une annonce à Saint-Charles-sur-Richelieu.

La caravane péquiste mettra ensuite le cap vers Longueuil, où se tient le conseil général de l’UPA, puis vers la circonscription montréalaise de Rosemont, où Jean-François Lisée tente de se faire réélire pour une troisième fois.

Il y a fort à parier que l’affaire Guy Leclair reviendra sur le tapis, le député sortant de Beauharnois ayant annoncé tard mercredi soir qu’il retirait sa candidature en vue de l’élection du 1er octobre.

L’élu, qui venait d’être été formellement accusé de conduite avec les facultés affaiblies et de refus d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix, a jeté l’éponge car il ne voulait pas que son cas détourne l’attention de la campagne péquiste.

En fin de soirée, Jean-François Lisée, qui venait à peine de débarquer de son autobus de campagne à Montréal, a exprimé sa déception.

«Je sais que politiquement c’est bon pour la campagne, mais c’est quand même poche. Je trouve ça poche», a-t-il exprimé dans le lobby d’un hôtel.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie