Jeux de la francophonie: un comité de l’OIF recommande un appel de candidatures

La saga des Jeux de la Francophonie est loin d’être finie. Vendredi, le Conseil d’orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie a recommandé de lancer un nouvel appel de candidatures.

Les 18 États et gouvernements membres du Conseil d’orientation se sont rencontrés jeudi et vendredi et ont conclu qu’il valait mieux de relancer un appel de candidatures, en accéléré, pour les prochains Jeux de 2021, a annoncé l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans un communiqué.

Depuis que le gouvernement progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick a annoncé que sa province renonçait à accueillir l’événement, plusieurs ont encouragé la Ville de Sherbrooke à prendre le relais.

Au terme d’un long débat, la municipalité québécoise a accepté plus tôt cette semaine d’être l’hôte des Jeux, mais à la condition de ne pas dépasser son budget alloué de 5,5 millions $.

Mercredi, la ministre des Relations internationales du Québec, Nadine Girault, a annoncé que le gouvernement du Québec offrirait 17 millions $ pour la tenue des Jeux.

La facture totale est estimée à plus de 80 millions $ selon certains scénarios, donc il reviendrait au gouvernement fédéral d’éponger le solde restant.

Toutefois, le gouvernement Trudeau avait rapidement ridiculisé mercredi soir la proposition du gouvernement Legault et l’a appelé à faire «preuve de sérieux», en lui rappelant que le Québec est membre à part entière de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).