Jill Biden s’excuse pour avoir dit que les Latinos sont «aussi uniques que des tacos»

WASHINGTON — La première dame Jill Biden s’est excusée, mardi, d’avoir déclaré que les Latinos étaient «aussi uniques» que les tacos du petit-déjeuner de San Antonio lors d’un discours devant la plus grande organisation hispanique de défense des droits civiques et de défense des intérêts.

«La première dame s’excuse que ses paroles aient transmis autre chose que de l’admiration et de l’amour purs pour la communauté latino», a écrit sur Twitter le porte-parole de Jill Biden, Michael LaRosa.

La première dame s’est envolée pour San Antonio lundi pour prononcer un discours à la conférence annuelle d’UnidosUS, un groupe latino-américain de défense des droits civiques anciennement connu sous le nom de Conseil national de La Raza.

Mais sa tentative de complimenter la diversité latino ne s’est pas très bien déroulée lorsqu’elle a déclaré que la communauté est «aussi distincte que les bodegas du Bronx, aussi belle que les fleurs de Miami et aussi unique que les tacos du petit-déjeuner, ici à San Antonio».

Elle a également mal prononcé le mot «bodegas», ces petits magasins dans les zones urbaines généralement spécialisés dans les produits d’épicerie hispaniques.

L’Association nationale des journalistes hispaniques (NAHJ) a critiqué la première dame sur les réseaux sociaux, écrivant sur Twitter que «nous ne sommes pas des tacos».

«Utiliser les tacos du petit-déjeuner pour essayer de démontrer le caractère unique des Latinos à San Antonio démontre un manque de connaissances culturelles et de sensibilité à la diversité des Latinos dans la région», a déclaré la NAHJ.

L’association a déclaré que la première dame et ses rédacteurs de discours devraient «prendre le temps à l’avenir de mieux comprendre les complexités de notre peuple et de nos communautés».

La semaine dernière, le président Joe Biden a décerné à l’ancien dirigeant de longue date d’UnidosUS, Raul Yzaguirre, la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute distinction du pays pour un civil.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.