Joe Biden choisit le juge Merrick Garland comme procureur général

WASHINGTON — Le président désigné des États-Unis, Joe Biden, a choisi le juge fédéral Merrick Garland comme prochain procureur général du pays, ont confié mercredi deux sources au courant de la décision.

Le juge Garland, qui siège à un tribunal d’appel, avait été nommé à la Cour suprême par le président Barack Obama en 2016, mais sa candidature avait ensuite été torpillée par les républicains.

Sa nomination contraindra donc les républicains à affronter la candidature d’un homme à qui ils ont déjà dit non, ayant même refusé d’organiser des audiences pour pourvoir le siège vacant au plus haut tribunal du pays.

M. Biden semble avoir choisi de se tourner vers un juge expérimenté qui a occupé plusieurs postes de premier plan au sein du département de la Justice. Il avait notamment supervisé les accusations déposées en 1995, en lien avec l’attentat d’Oklahoma City.

Le prochain président des États-Unis compterait sur le juge Garland pour restaurer l’intégrité du département de la Justice. La longue expérience du magistrat devrait lui valoir le respect de tous les employés du département, peu importe leurs allégeances politiques.

M. Biden devrait annoncer officiellement son choix jeudi. Il pourrait aussi annoncer à ce moment ceux et celles qui épauleront M. Garland. La fondatrice du groupe Lawyers’ Committee for Civil Rights Under Law, Kristen Clarke, devrait ainsi être nommée procureure générale adjointe responsable des droits civiques.

Plusieurs dossiers épineux attendent le juge Garland si jamais sa nomination est confirmée. Le fils de M. Biden, Hunter, fait ainsi l’objet d’une enquête criminelle fédérale pour évasion fiscale. Plusieurs démocrates réclament aussi des enquêtes à l’endroit du président Donald Trump quand il aura quitté le pouvoir.

– Par Eric Tucker et Michael Balsamo, The Associated Press

Laisser un commentaire