Joe Biden est assermenté comme 46e président des États-Unis et appelle à l’unité

WASHINGTON — Joe Biden a été assermenté mercredi midi en tant que 46e président des États-Unis.

M. Biden a prêté serment après son arrivée au Capitole vers 11 h 20, heure de l’Est. Il a été précédé par Kamala Harris, sa colistière, qui a été escortée par un policier qui a aidé à maîtriser une insurrection à cet endroit il y a deux semaines.

Eugene Goodman, un officier du Capitole qui a aidé à défendre le siège de la législature contre l’attaque il y a deux semaines, a accompagné Mme Harris, la vice-présidente élue, à la cérémonie.

«L’Amérique a été mise à l’épreuve et nous en sommes sortis plus forts», a déclaré M. Biden après avoir prêté serment.

M. Biden a fait un appel à l’unité et à la réconciliation, soulignant que la barre des 400 000 morts liées à la COVID-19 correspondait aux pertes du pays pendant toute la Deuxième Guerre mondiale. Il a dirigé un moment de prière silencieux de 10 secondes en mémoire des victimes de la pandémie.

Il a évoqué la guerre civile, la Grande Dépression et les attentats du 11 septembre, affirmant que les États-Unis surmonteraient leurs divisions actuelles et l’emporteraient pendant «un hiver sombre» face à la pandémie en tant qu’une «seule nation».

M. Biden a appelé les Américains à «défendre la vérité et à vaincre les mensonges», s’engageant à être également le président de ceux qui n’ont pas voté pour lui.

M. Biden n’a pas mentionné Donald Trump par son nom.

«C’est notre moment historique», a déclaré M. Biden, ajoutant: «L’unité est notre voie à suivre.»

Au moment où M. Biden a prêté serment en tant que 46e président américain, Donald Trump était en Floride — une note finale de division à l’une des périodes les plus acrimonieuses de l’histoire américaine.

Malgré la COVID-19 et une sécurité massive pour se protéger contre une nouvelle attaque, une fanfare a servi de toile de fond à une atmosphère festive alors que des images du vice-président sortant Mike Pence interagissant avec d’anciens présidents américains étaient diffusées dans le monde entier. Bill Clinton, George W. Bush, Barack Obama et leurs familles se sont mêlés en portant des masques.

Une Lady Gaga démasquée a chanté «The Star-Spangled Banner», tandis que Jennifer Lopez a offert un mélange émouvant de «This Land Is Your Land» et «America The Beautiful».

– Avec des informations de l’Associated Press.  

Laisser un commentaire