Joe Biden libère des médicaments de la réserve nationale pour lutter contre la grippe

WASHINGTON — L’administration de Joe Biden a déclaré mercredi qu’elle distribuerait aux États des doses sur ordonnance de médicaments contre la grippe provenant de la réserve nationale stratégique pour lutter contre l’affluence accrue des patients vers les hôpitaux et les cabinets de médecins à travers le pays.

La saison de la grippe a frappé fort et tôt cette année. Certaines personnes ont remarqué des étagères vides dans les pharmacies et les épiceries offrant des médicaments en vente libre, les cas ayant augmenté de façon drastique. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) estiment que la grippe a engendré jusqu’à présent 150 000 hospitalisations et 9300 décès cette saison.

«Alors que les cas de grippe augmentent, les juridictions pourront obtenir le soutien dont elles ont besoin pour maintenir les Américains en bonne santé cet hiver», a déclaré Dawn O’Connell, secrétaire adjointe pour la préparation et la réponse au département de la Santé et des Services sociaux, qui supervise le CDC.

Les États pourront demander au département des doses de Tamiflu, le médicament sur ordonnance contre la grippe conservé dans la réserve nationale stratégique. L’administration n’a pas précisé le nombre de doses qui seront distribuées. Des médicaments antiviraux avaient été libérés des réserves il y a plus de dix ans lors de la pandémie de grippe H1N1, également connue sous le nom de grippe porcine.

La semaine dernière, l’agence fédérale a également annoncé qu’elle autoriserait les États à puiser dans les réserves de Tamiflu à l’échelle de leur juridiction, rendant ainsi disponibles des millions de traitements. Le médicament peut être prescrit pour traiter la grippe chez les personnes âgées de plus de 2 semaines.

Cette saison de la grippe survient en marge d’un pic majeur de cas de VRS, ou virus respiratoire syncytial, chez les enfants. Les cas de COVID-19 sont, encore une fois, aussi en augmentation.

Des pénuries ponctuelles d’analgésiques et de médicaments en vente libre ont été signalées dans des magasins à travers le pays, en particulier pour les enfants. Le département de la Santé et des Services sociaux a déclaré qu’il travaillait avec les États pour maintenir en stock les médicaments en demande, et les fabricants de médicaments comme Johnson & Johnson ont affirmé que les chaînes de production fonctionnaient jour et nuit.

CVS Health a notamment imposé une limite d’achat de deux produits sur tous les médicaments antidouleur pour enfants dans ses pharmacies et en ligne. Walgreens, pour sa part, a limité l’achat en ligne de produits anti-fièvre pour enfants à six par client.

L’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) n’a pas signalé de pénurie de Tamiflu, mais a déclaré que l’antibiotique sur ordonnance, l’amoxicilline, était limité en raison de l’augmentation de la demande.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.