Joe Biden nomme Pete Buttigieg aux transports et Jennifer Granholm à l’énergie

Le président désigné Joe Biden a nommé mardi son ancien rival Pete Buttigieg au poste de secrétaire aux Transports et a l’intention de choisir l’ancienne gouverneure du Michigan, Jennifer Granholm, comme secrétaire à l’Énergie.

M. Biden prévoit également faire appel à Gina McCarthy, l’ancienne dirigeante de l’Agence de protection de l’environnement, pour assumer un nouveau poste de chef national du climat – une fonction puissante au sein de l’administration Biden dont l’objectif sera de gérer l’ambitieux plan climatique du président désigné à travers le gouvernement fédéral.

Tous les trois seront au cœur du plan Biden visant à repenser le système de transports au pays pour réduire rapidement les émissions de pétrole nuisibles au climat.

Si sa nomination est confirmée par le Sénat, M. Buttigieg serait la première personne ouvertement gaie au sein du Cabinet. À 38 ans, l’ancien maire de South Bend, en Indiana, injecterait également un peu de jeunesse dans l’administration qui est jusqu’à maintenant composée de plusieurs politiciens ayant des décennies d’expérience à Washington.

Dans un communiqué, le président désigné Biden a parlé de Pete Buttigieg comme d’un «patriote et un solutionneur de problèmes».

Jennifer Granholm, âgée de 61 ans, a été procureure générale du Michigan de 1999 à 2003 et a servi deux mandats en tant que gouverneure de l’État de 2003 à 2010. Elle a appuyé Joe Biden lors de la course présidentielle et a reproché au président Donald Trump «d’empoisonner la démocratie» en tentant d’annuler les résultats.

Les nominations prévues de Mmes Granholm et McCarthy ont été confirmées par trois personnes qui étaient au fait de l’un ou des deux choix. Elles ont parlé sous le couvert de l’anonymat, car elles n’étaient pas autorisées à s’exprimer publiquement avant l’annonce du président désigné.

– Par Michael Balsamo, Jonathan Lemire, Thomas Beaumont et Ellen Knickmeyer, The Associated Press

Laisser un commentaire